Finlande – 18 août – 1er septembre 2019

Cure de saunas et traque d’élans!

Il ne fait pas très beau pour cette mi-août. Un 18 degrés max et souvent de la pluie. On décide de descendre la Finlande par l’est et sa région mythique des lacs. On a un rythme tranquille. On traînasse et on fait l’école tous les matins. L’après-midi est consacrée aux découvertes, balades, activités.

KUOPIO. Après des semaines de nature, on a envie de flâner en ville. La ville de Kuopio est accueillante, piétonne, petite mais assez grosse (vous voyez?) et on trouve un parking au bord du lac. Xavier et Mathilde testent les plongeoirs, on trottinette, on bade, on mange des fraises, on piscine, on fait les lessives et surtout (on est venus pour ça !) on teste le smoke sauna traditionnel Jätkänkämppa (ouvert les mardis et jeudis). Il est au sud de Kuopio, au bord du lac. Le cadre est idyllique. Beaucoup de locaux sont là. Nus. Il y fait hyper chaud! Cela sent le feu de bois et la fumée. C’est agréable. Dès que ce n’est plus tenable dedans (les locaux déversent moult louches d’eau!!), on court (nus ou pas…) et plouf ! Dans le lac gelé ! Et on recommence ! Un vrai challenge ! On a adoré !

JÄMSÄ. Avant de traverser la région des lacs, on fait un crochet par la petite bourgade de Jämsä où il y a une ferme d’élans. Les voir à l’état sauvage est bien sûr l’objectif mais ils se cachent bien! La ferme est plus un resto traditionnel touristique avec deux élans pour attirer la clientèle. Mais, on est fin de saison et on arrive la veille de la fermeture : il n’y a presque personne. Après une après-midi kayak (avec orage!!) on est attablés à 16h pour déguster l’émincé d’élan sur lit de purée et confiture à la groseille. Bon, c’est à goûter une fois, mais cela ne restera pas dans les annales (le prix oui!). Après ce déjeuner-goûter (!), Sacha, l’homme à tout faire du resto nous emmène (enfin !) voir les élans. Le mâle est costaud et tout doux. La femelle a mis bas deux mois auparavant de deux petits. Elle n’est pas commode. On profite de ce bon moment, on aide Sacha à les nourrir. Sacha est russe, installé en Finlande depuis 20 ans. Il a une belle relation avec l’élan mâle. 70 000 élans sont tués par les chasseurs chaque année.  On se demande comment ils les trouvent !!! (en fait Sacha nous explique : les chasseurs lancent les chiens équipés de GPS et micros. Pendant que les chiens courent, ils boivent,mangent des saucisses et quand les  chiens aboient, ils prennent leur 4×4 et leurs fusils… ). Quand on a dit à Sacha notre déception de ne pas en avoir vu, il nous répond : «soyez contents c’est très mauvais de croiser un élan avec le camping-car ! ». Et Sacha nous fait un super cadeau !

Vidéo du baiser de l’élan ci dessous.

En route vers le lac SAIMA. Fait suffisamment rare en Finlande pour être souligné : miel à vendre au bord de la route ! Dans ce pays, quasi pas de ventes à la ferme. Pas de petits commerces non plus (boucherie, épicerie…) mais pléthore de supermarchés et stations essence-market. Alors du miel sur la route, pensez donc, on y a sauté dessus telles des … abeilles affamées ! C’est en libre service, avec une boîte pour les sous.

Le temps s’améliore : 22/25 degrés et soleil ! A Mikkeli, joli parc et presbytère. Mais une fois de plus, force est de constater que culture et histoire ne sont pas les forces de la Finlande. 

On repart vite et à Anttola, bourgade de 2000 habitants (mais tellement dispersés que c’est comme les élans : on ne voit personne !), on trouve deux petits havres de paix. Un parking communal avec plage et plongeoir. Et un complexe hôtelier avec sauna piscine et lac. Quatre jours supers : balade en forêt, chamalows grillés au feu de bois, découverte de vin de baies, baignade, aquagym, bouffées de chaleur, wifi (je fais mes résas pour l’Asie!), la série enfant Nils Holgerson et sortie en bateau tuk-tuk! 

PUUMALA. Petit port. Grand pont. On déniche un super coin pour faire du kayak. La plage est très jolie, le sous bois recouvert de mousse, on s’approche, on s’y enfonce ! Pas besoin d’aller en Afrique ou en Mongolie pour s’ensabler ! Après une heure de jurons, tout rentre dans l’ordre. Les kayaks glissent sur l’eau-miroir du lac. Avec Mathilde, je vogue vers la pointe de l’île pour admirer le coucher du soleil (à 20h15! On a perdu 7 h d’ensoleillement en 3 semaines !). C’est bôôôôô!

Descente vers Helsinki. La route longe la frontière russe. Saint Petersburg n’est qu’à 232km! Les rapides d’Imatra sont closed, on a juste le temps de mouiller les parapluies. Lappeenranta, à quelques kilomètres nous offre ses magnifiques sculptures de sable. Kotka, un sympathique aquarium. Porvoo, à une demi-heure d’Helsinki, est dit comme le plus vieux village de Finlande. Maisons rouges, rues de gros pavés, cathédrale (ah bon?!), charmant port. 

Au hasard de la recherche de bivouac, on tombe sur une guinguette locale : un restaurant qui fête la fin de la saison. Buffet avec ‘smoked’ cochon, concert de blues, magicien. Bien chouette ! On est quand même sidérés par le taux d’alcoolémie finlandais atteint à la mi soirée !!!

Nous voilà à Helsinki. Repérages faits pour hôtel, parking : nos parents arrivent ! 

Repérages faits pour les deux écoles : je conte pour des maternelles et des primaires !

Charlotte a fini sa colo, elle profite de vacances bien méritées. Il était temps, elle se faisait des cheveux blancs !!

Charade de Mathilde.

Mon premier est le contraire de début. 

Mon deuxième est le contraire de rapide.

Mon troisième est 1+1.

Mon tout : on n’y a pas vu d’élan sauvage!

 

Bonne rentrée !

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *