Nord Allemagne- Hambourg – 22 juin- 1er juillet 2019

Si on devait donner un adjectif à cette première semaine à trois, cela serait «suspendue», et ce pour plusieurs raisons.

D’abord, c’est le temps de la nonchalance. On vit au ralenti. Le temps, dans tous les sens du terme, est doux. Farniente, bullage, cocooning… Le Camion est notre havre de paix, on n’y voit pas les heures passer. Le matin, école, lectures, café, menus dossiers administratifs à traiter, classement des photos. Souvent, on ne sort notre nez qu’en début d’après-midi, tout étonnés que la journée soit ainsi tant avancée!

Au Pays Bas, les bivouacs du WE sont en pleine nature, au pied de la grande digue du nord qui protège les terres de la mer, et au coeur de réserves naturelles. Les chants des oiseaux sont les seules nouvelles qui nous parviennent, et elles sont pimpantes!

A Anjum, les passionnés, longues-vues sous le bras, affluent pour les observer : l’Huitrier Pie (longues pattes et bec oranges, plumes noires et blanches), le Spatule blanche (grand oiseau blanc avec un bec de canard, en été, il n’y en a que dans ce coin!) et d’autres Vogels cendrés dont j’ai oublié le nom… Ce sont deux néerlandais charmants qui nous ont montré et appris cela (J’ai un pââârfait accent en néerlandais !). Mathilde s’est régalée avec la longue vue. (Plus d’infos sur les oiseaux d’Europe? Vous pouvez télécharger l’application Vogels von Europa). Quant aux moutons, ils sont gros comme des cochons !

2km plus loin, au bord de la mer, un village charmant, entouré d’eau. L’endroit parfait pour notre première sortie kayak.

 

Et puis on file vers Hambourg. Suspendus, nous le sommes, car nous attendons impatiemment les trottinettes électriques que nous avons commandées.
En arrivant le lundi soir (24/06) au magasin relais, aucune nouvelle. On va passer la semaine suspendus au téléphone avec l’entreprise E-twow France à Colmar qui ne brille pas ni par son professionnalisme, ni par son suivi clientèle.…

On se suspend donc autour et dans Hambourg (Hambourg c’est 7 fois et demi Paris!).

Baignades, jeux, ville, balades à pied et en kayak, würst, bières, spectacle de cirque, planétarium (magnifique expo photos de Wolfgang Köhler), visite d’un Château et rebaignade avec baptême de plongée ! Bah non, pas de canicule ici, une moyenne sur la semaine de 24/25 degrés mais on dort bien!

Dans les parcs, aires de jeux et rues, un des grands jeux de Mathilde est de traquer le sou perdu !! Et elle a trouvé depuis le début du voyage… 0,41€! Centimes par centimes… Énorme !!!

A Ahrensburg, magnifique rencontre avec Klaus & Barbël. Ils nous ont invité chez eux à partager le verre des voyageurs (Ils ont aussi ein Wohnemobil!) et nous ont bien gâté !

Lundi 1er… 13:09… Tadam! Arrivées!

On savoure chaque instant et chaque instant, on savoure notre chance. On l’a certes provoquée, mais quelle chance quand même!

Merci à tous pour vos petits mots, vos commentaires sur le blog. Même si on n’y répond pas, sachez qu’on les lit avec plaisir et qu’ils nous touchent beaucoup!

Au passage, on a complété la page « Camion » : Trucs et astuces Pourat, vous pouvez presque le visiter en ligne! Mathilde a aussi fait une page « Poésie » et en plus, elle vous propose cette semaine une énigme. Qui saura y répondre?

Mon premier est une allure du cheval.
Mon deuxième est la deuxième syllabe du mot «petit».
Mon troisième est le contraire de flou.
Mon tout est un moyen de locomotion.

Good luck ! Mathilde