Côte ouest de la Suède ; Norvège – 07 juillet – 16 juillet 2019

Bain de nature.

Après s’être abreuvés jusqu’à plus soif de villes, rues pavées, musées, culture et ambiances citadines, se mettre au vert est le bienvenu! Les trois jours le long de la côte ouest de la Suède nous re-naturalisent (ça se dit ça ??). Les côtes de la mer du Nord sont en roches noires, en près verdoyants, l’eau est limpide et pas si froide! Nos bivouacs sont sauvages, solitaires, vivifiants et surprenants : Xavier trouve un coin à huîtres !

Frontière, Oslo. Trottinettes ! On se régale! Découvrir la ville sur ces petits bolides tant attendus est un pied total ! Et un bonheur pour nos voûtes plantaires! 

oslo 1

oslo 2

oslo 3

On s’enfonce dans les terres. On se laisse happer par les paysages rugueux des montagnes. Objectif : l’Eglise de Borgund, vieille de 800 ans. Tout en bois, elle fait partie des 28 églises en bois debout rescapées du pays. Jolie, emplie d’histoire(s).

Au hasard de la route et des bivouacs, on découvre le Lustrafjorden en faisant une rando à couper le souffle (et les mollets !) et une superbe balade en kayak. Grandiose, sublime, juste wouahou (désigne une onomatopée d’émerveillement non le cri d’un chien !) ! Même les framboises vendues sur le bord de la route sont wouahou!

On passe aussi une bonne soirée avec Sophie, Tom, Marion et Hugo, des français en vacances.

Non loin, la montagne, dite Jostedalsbreen, nous offre à portée de main, son glacier. Après une reconnaissance en trottinettes sur une balade de 4km goudronnés, Xavier part seul toucher la glace, tandis que Mathilde et moi préparons les salades en écoutant « c’est pas sorcier » sur les glaciers.

Parfois le soir, ce n’est pas facile de trouver des bivouacs sauvages. On prend souvent des petits sentiers et advienne que Pourat! Cette fois là, on arrive dans un hameau, départ de rando jusqu’à une cascade. J’ai pris la photo avec le Camion à Minuit ! Fait clair !

Sur la route vers le fameux fjord Geiranger (classé 3 étoiles, note + + +, unesco et tutti quanti ), le Camion avale les cols et les côtes comme un gamin avale des bonbons ! C’est beau partout ! A un petit stop, on découvre un trou d’eau. Ni une ni deux, on saute ! C’est frais, c’est drôle et ça lave! 🙂

 

En route vers Geiranger. Le fameux ….

EEEEEEEEEEEEEEEETTTTT la barre des 100 000 !! Depuis le début du voyage, on a fait 4200 km!

La veille, on dort sur le plateau juste avant Geiranger, au pied du sommet Dalsnibba (1476m), surtout à côté de la neige !! 9 degrés à 4h du matin ! Xavier a un coup de panique…. Et si ça gelait? Mééé non….! Le col est néanmoins fermé de septembre à juin, ce n’est peut être pas pour rien ? Le panorama vu de Dalsnibba est très beau. Dommage que le lieu soit envahi de touristes en tous genres crachés par vagues de la gueule d’énormes bus qui font toute la journée des allers-retours. Etonnant qu’un pays comme la Norvège, très écolo, n’ait pas imposé des navettes électriques du bas où il y a le péage (cher) jusqu’au sommet…. Ah l’argent….

On arrive au Fameux Geiranger. Bon ben voilà…. Des gros bateaux immeubles croisières, un champ de camping-cars au bord de l’eau, des gens partout, des attrapes-nigauds-souvenirs-vide-ton-porte-monnaie tous les 2 m, ouh là là… On met quand même une étoile michelin car il y a une jolie et facile balade à faire le long d’un torrent, parce que le centre du patrimoine norvégien de Geiranger est sympa et parce que pour partir de là (vite!), on prend la route des Trolls, qui commence par une sacrée grimpette!!! Hue Camion !

Côté pratique, la Norvège est accueillante pour les voyageurs quelqueque soient leurs moyens de transport. On voit des tentes plantées un peu n’importe où, des camping-cars partout sur le bord des routes, des cyclistes, des backpackers. L’eau, les points de vidange sont facilement accessibles. Y’a que les légumes qui ne le sont pas, mais on a prévu le coup! 

Mathilde a trouvé 10 nok (1€) !! Et elle propose une nouvelle charade :

« Mon premier constitue le squelette des mammifères.

Mon deuxième est la 12ieme lettre de l’alphabet.

Mon troisième se boit.

Mon tout est la capitale de la Norvège. »

Youpi!

Commentaires (3)

  • Mathilde:
    Os
    L
    Lait
    Oslait ? Ça ferait aussi ?

    Peut-être pas !!!…😂

    Bon, tout se passe à merveille.
    Merci pour toutes ces photos magnifiques et tes commentaires pleins d’humour Geraldine.
    La beauté des paysages donne envie d’aller y faire un tour.
    Profitez, profitez, profitez c’est exceptionnel.
    Bises à vous trois. 😘😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *