Suisse – 31 octobre – 07 novembre 2019.

C’est bien ou bien?

Konstanz est à cheval entre l’Allemagne et la Suisse, les pieds dans l’eau de son beau lac. On le longe du côté Suisse. Les maisons ont des colombages, les jardins sont nickel, on sent tout de suite que tout est millimétré, calé, rangé, ordonné, sécurisé, contrôlé… C’est presque oppressant…

Fin de journée, on arrive aux chutes du Rhin. L’eau gronde! La billetterie est fermée, on va faire un p’tit tour. Petit ? On rentre au final trois heures plus tard! Jolie balade par-dessus les chutes via un pont de chemin de fer, le long des quais du bassin, dans le château et ses grottes (gratuit à partir de 19h! Quelle aubaine et on est pleinement seuls !). La puissance de l’eau est impressionnante même si on n’est pas à Iguazu!

(video ci dessous à lire en ligne sur le blog)

C’est un Halloween peu banal!

Le lendemain, il pleut (ah, encore… ? ben voui…). Devoirs, préparation asie, intendance.

Vendredi 2 novembre : on explore le Technoparc de Winterthour. Espace scientifique sur 3 étages pour découvrir en manipulant. Plus grand, plus complet, plus blindé et plus cher aussi que celui de la République Tchèque. 10h-17h, si avec ça on ne devient pas instruits et intelligents !!

Direction Zürich ! Bivouac en pleine nature sous de grands arbres. Mais le vent se lève et à minuit, bruits étranges sur le toit du Camion… Des branches tombent… Branle-bas de combat ! Le panneau solaire est en danger! On s’échappe mais on tourne un bon moment : il fait nuit, jamais simple de trouver un bivouac de nuit, et de plus, en Suisse tous les parkings sont réglementés : pas plus de 4h, de 6h… Or on ne joue pas en Suisse : amende assurée ! On finit par trouver un parking de station … d’épuration ! Très chic le bivouac (sic) ! Il fera bien l’affaire !

Zürich. Dimanche. Parking gratuit et tolérance sur le temps de stationnement. En face du Camion, le jardin des plantes. Énormes cactus… !

Le temps est couvert quand on part se promener, et bientôt c’est le déluge ! On rentre trempés ‘à la maison‘ et on fait des cookies !

Le lendemain matin, le soleil brille, on décide de refaire un tour en ville.

Après le déjeuner (dans le Camion, ici tout est hors de prix, la Norvège a trouvé un maître !), on prend la route vers Berne. Se garer est encore compliqué, on trouve une place pour bus, limitée à 2h, mais avec l’aval de la police, on peut y rester sans se faire prûner! 2h c’est court et il fait nuit, on sort nos trot’. Étonnante Berne et ses belles arcades, ses caves cachées, ses boutiques de luxe emplies de fines marchandises. L’horloge est magnifique, les jeux de lumière mettent en valeur façades et rues. 2h bien plaisantes et on rentre inextremis : il se met à… pleuvoir !!

On roule 30 min pour bivouaquer au pied d’un hermitage à visiter. Fait frisquet!

Le lendemain, grosse déception : l’hermitage est fermé depuis 3 jours. Pas de chance. On descend sur Gruyère. Le temps est clair. Le château nous appelle !

La visite est très sympa. Une vidéo très poétique relate l’histoire du château (et en français !!!), Mathilde a une énigme à résoudre, quelques rayons de soleil traversent le chemin de ronde. Ça nous plaît !

On va ensuite à la fromagerie pour dégustation. Et comme pour le gouda à Gouda, on découvre le goût du vrai gruyère à Gruyère !

La Suisse, c’est bien ou bien? C’est finit surtout! On file en France chez Gwenaelle, Jean-Luc et Chloé rencontrés sur la route des Trolls en Norvège. Je suis un peu soulagée. J’ai stressé : peur d’être en faute tout le temps et puis c’est décidément trop cher!

Charade de Mathilde :

Mon premier recouvre mon corps.

Mon deuxième est un meuble pour dormir.

Mon troisième est l’action de couper du bois.

Mon tout fait respecter la loi (surtout en Suisse!)

 

Commentaires (2)

  • Quel régal que votre voyage. Perso, nous garderons bien au chaud dans notre cœur votre enthousiasme, les sourires extraordinaires de Mathilde, ses charades, ses tours de magie ses yeux grand ouverts sur tout, tout le temps. Votre complicité à deux, à trois. Et puis les couleurs, Tant de couleurs, de variétés, les maisons, les campagnes, les villes, les maisons. Vous voici pas très loin d’être là. C’est bien de vous savoir tranquilles pendant quelques jours histoire de reprendre des forces pour l’Asie. Incroyable cette magnifique expérience de vie. Mille mercis à toi Géraldine d’avoir tenu ce blog. On en mesure le soin, le temps passé et la vigilance. Les photos sont sublimes. Nous sommes prêts à vous suivre pour le Tome 2 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *